Réadaptation prothétique

prothese dentaire adjointe, qu est ce que c'est ?

Explications dentiste 94 :

Les dents sont normalement « enracinées » dans une partie de l’os de la mâchoire (os alvéolaire). Quand une de nos dents vient à disparaître, l'os alvéolaire se résorbe. C'est pourquoi, lorsqu’on perd une dent on perd dans le même temps un volume de gencive.

La prothèse adjointe va remplacer ce volume de gencive perdu par de la résine sur laquelle sera fixée la dent à remplacer.

La prothèse reposera directement sur la gencive pour la stabiliser et elle s’accrochera aux dents résiduelles par l’intermédiaire de crochets afin de bien être fixée.

Le problème :

Les tissus de la gencive sur lesquels la prothèse s’appuie ne sont pas prévus pour être ainsi sollicités. Cela aura pour conséquence une inflammation de la gencive et une résorption osseuse à long terme sur les zones où la prothèse s’appuie

Les conséquences :

Cette résorption de l’os sous-jacent modifiera la forme des gencives et altérera donc la stabilité de l’appareil qui sera alors moins adapté à la nouvelle forme des gencives.

L'adaptation prothétique dentaire

Quotidiennement, il faut que le patient retire ses prothèses amovibles pour les désinfecter. A cette occasion, il est alors indispensable que le patient masse ses gencives supportant l’appareil avec une brosse à dents souple. Cela provoquera à terme un épaississement de la gencive qui préservera l’os sous-jacent des pressions mécaniques excessives, et limitera donc sa résorption.

Si malgré tout un espace se créé entre l’appareil et les tissus, votre dentiste remédiera à cette situation en réalisant une adaptation, qui permettra de réadapter la prothèse au nouveau profil de la gencive.

Il faut donc faire vérifier ses appareils dentaires une fois par an par votre dentiste, afin que votre prothèse dentaire soit toujours adaptées au mieux.